Mystères et Secrets

Mystères et Secrets

Par Penny and Michael Novack © (texte datant du début des années 70 mais extrait du défunt site The McFarland Dianic Homepage, 2001), traduction et adaptation Fleur de Sureau

Le désarroi de quiconque ayant compris le plus élémentaire des « mystères » réside toujours dans le fait qu’un mystère ne peut être dit ou même montré facilement à quelqu’un d’autre. Tandis qu’un « secret » peut être raconté à n’importe qui, qui le répètera à d’autres, cela restera le même secret. Pourtant, il semble qu’un nombre incroyable de gens croient  les deux termes synonymes.

Au cours des mystères éleusiniens se déroulait une scène profondément significative dans laquelle un épi de blé était présenté – le sens étant que le « blé est la vie ». Et vous et moi pouvons parler de cela, mais à moins que nous comprenions ce mystère, à moins que nous en soyons pénétrés et profondément transformés dans notre perception de la réalité à ce moment, alors tout ce que nous avons appris est un « secret répété ». Nous n’avons pas été initié.

Ce qui est vraiment frustrant à propos des mystères, c’est qu’ils ne peuvent être enseignés, ils doivent être expérimentés. En fait, révéler à la plupart des gens la teneur qui semble apparente des « secrets » peut les aveugler aux réelles profondeurs des vrais mystères, la grande mer de l’indicible, l’inexprimable. Ils resteront fixés sur les signes extérieurs, les emploieront comme un tampon contre l’ouverture de leurs yeux inhérente aux vrais mystères. Comme avec un moine zen, l’enseignant doit « tromper » le néophyte dans l’éveil. Comme avec Don Juan, ce qui semble se passer, ce qui semble être enseigné, est une ruse (un procédé pour se rapprocher suffisamment de cet état réceptif qu’est l’authentique perception, qu’est la compréhension du mystère.

S’il était si facile de dire à quelqu’un les mystères pour les lui présenter, alors ceux qui les ont saisis les DIRAIENT simplement. Et tout le monde deviendrait sage et éveillé, conscient dans la gloire de l’unité d’une chose. Mais lorsque les gens essaient d’en PARLER, c’est illusoire, ils deviennent des paniers vides.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *