Teinture végétale : l’aulne, recettes de jaune d’or

J’ajouterai des recettes de teintures végétales au fil de mes recherches et trouvailles. J’aimerai les expérimenter au fil des saisons pour fabriquer des fils pour mes pratiques sorcières. Ceci permettrait d’incorporer les caractéristiques magiques prêtées aux arbres que nous étudions dans notre tradition.

écorce-d'aulneAujourd’hui, voici deux recettes de jaune d’or à réaliser à partir des chatons femelles de l’aulne.  Mais sachez, qu’en théorie (je précise parce qu’avec les teintures végétales, il y a toujours de surprises), Il est également possible d’obtenir :

  • des bruns riches au kaki avec ces mêmes chatons ;
  • encore du jaune avec les feuilles ;
  • des marrons ou des noirs en ajoutant du sulfate de fer ;
  • des tonalités noisette et même orange avec l’écorce par fermentation.

L’aulne (alnus glutinosa) ou aune noir appartient à la famille des cupulifères.

  • Quelle partie utilisée : les chatons femelles.
  • Epoque de récolte : octobre-novembre.
  • Lieux : près des cours d’eau, sur les terrains humides.

Recette n° 1 :

  • 400 grammes de chatons femelles*
  • 100 grammes de laine
  • 10 grammes d’alun
  • Pas de mordant

Faire bouillir les chatons pendant 30 minutes. Y mettre la laine non mordancée avec l’alun. 60 minutes d’ébullition.

Note : certains auteurs conseillent de réduire en poudre ou, au moins, de broyer les chatons auparavant.

Recette n° 2 :

  • 300 grammes de chatons femelles
  • 100 grammes de laine
  • 10 grammes d’alun
  • 3 grammes de craie
  • 2 grammes d’étain
  • Pas de mordant

Faire bouillir les chatons durant 30 minutes. Y mettre la laine non mordancée avec l’alun et la craie. 60 minutes d’ébullition.

Le lendemain, y dissoudre 2 gr d’étain. 30 minutes d’ébullition.

Laver à l’eau légèrement savonneuse.

Conseils pratiques :

  • La laine non mordancée doit toujours être mouillée avant de la plonger dans le bain de teinture, afin qu’elle reste douce.
  • Ne jamais faire bouillir trop fort la laine et la laisser toujours refroidir dans le bain de teinture avant le rinçage.
  • Toujours bien dissoudre les produits chimiques dans de l’eau chaude, avant de les mettre dans le bain de mordançage ou de teinture.
  • Le bain de teinture dans lequel on a commencé par cuire le matériau végétal pendant une demi-heure ou une heure, doit être refroidi jusqu’à 40° avant d’y plonger la laine, mordancée ou non.
  • Toujours bien rincer la laine à l’eau tiède après la teinture.

D’après Teintures végétales de Nel Goublitz, éditions Dessain et Tolra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *