Calculer le début de la Première Lune

Calculer le début de la Première Lune
Par Epona, traduction Fleur de Sureau

(Voir aussi l’article « Le Jour Intermédiaire»)

Si vous faites un peu de mathématiques, vous remarquerez que 13 lunaisons de 28,5 – 29 jours chacune ne peuvent pas être contenues dans une année solaire de 364 jours. Sans mentionner le fait que la nouvelle lune ne se produit pas idéalement lors du Solstice. Si nous continuons à faire succéder les mois lunaires sans nous préoccuper de l’année normale, nous nous retrouverions finalement avec la Lune du Bouleau débutant en Avril, et nous ne nous en tirerions pas mieux que les Romains en 63 avant JC. Pour éviter d’accumuler de telles erreurs, la 13ème lune (Sureau) se termine au Solstice d’Hiver, et la première lune (Bouleau) commence après le Solstice d’Hiver. C’est plutôt simple, non ? Poursuivons…

Possibilités:

Lune croissante durant le 13ème mois lunaire. Puis durant le 1er mois lunaire, continue à croître, pleine lune et lune décroissante.

day-apart-1

Lune croissante durant la 13ème lune. Pleine lune durant le Solstice d’Hiver, puis lune décroissant durant la 1ère lune.

 day-apart-2

Les choses se compliquent lorsque le Solstice d’Hiver interrompt la 13ème lune entre le dernier quartier et la nouvelle lune. Les quelques derniers jours de la lunaison après le Solstice d’Hiver peuvent faire partie de la 1ère lune, ou des « jours intermédiaires » (jours restants). Si la lune du Bouleau commence au bon moment, Imbolc de la nouvelle année devrait tomber pendant le Sorbier (Luis), l’équinoxe d’automne devrait tomber pendant la Vigne (Muin), et la 13ème lune devrait commencer avant le Solstice d’Hiver.

Voici deux autres possibilités :

Sans les Jours Intermédiaires :

day-apart-3

Ou avec les Jours Intermédiaires :

day-apart-4

Choses à se rappeler :

  • L’année lunaire se termine avec le Solstice d’Hiver.
  • Le 13ème mois lunaire précède le Solstice d’Hiver, et le 1er mois lunaire le suit.
  • Le 13ème mois lunaire et/ou le 1er mois lunaire peut ou ne peut pas avoir le nombre complet de jours d’une lunaison, et l’un d’eux peut manquer une pleine lune.
  • Le Solstice d’Hiver n’est pas compté dans une lune, il s’agit d’un jour à part entière, et parfois c’est le Jour Intermédiaire.
  • Les variables qui déterminent le début d’une nouvelle année lunaire (première lune) dépendent du nombre de jours « restants » du 13ème mois lunaire après le Solstice d’Hiver qui l’interrompt.
  • Si une des « lunes » n’a pas de pleine lune, vous pouvez célébrer le mois lunaire le jour le plus proche du Solstice d’hiver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *