Archives par mot-clé : ogham

Tradition Faerie Faith : Comprendre les « Arbres », le Frêne

Le Frêne
Extrait de la thèse : The Faerie Faith and the Beth-Luis-Nion Celtic Lunar Tree Calendar par James Clifford Landis. Traduction : Fleur de Sureau.
Le Frêne est le troisième lunaire de l’année. Son nom gaélique est Nion (pronouncé « Nionne »). Le glyphe pour le Frêne est « Je suis un vent sur les eaux profondes. »
  • Utilisations de la plante et Folklore
L’écorce du frêne a été employée comme tonique, astringent et antipériodique. « Les feuilles possèdent des propriétés diurétiques, diaphorétiques et purgatives, et sont utilisées en phytothérapie pour leur action laxative. » (Grieve 66). De plus, les fruits (connus sous le nom de « ash keys » en anglais, littéralement « clefs de frêne », en français on les nomme samares du frêne) peuvent être consommés une fois macérés dans du vinaigre, et sont célèbres pour soulager les problèmes de flatulence. Pline attribue aux feuilles de frêne le pouvoir de guérir les morsures de serpent. (Grieve 66-7).
Les frênes sont également entourés de folklore. Si les frênes ne produisent pas de samares, cela prédit une catastrophe au sein de la Famille Royale. Les feuilles de frêne possèdent un certain nombre de folioles, et ses feuilles sans foliole terminale (appelées également feuille de frêne) étaient utilisées pour la magie et la divination amoureuse. Brûler des fagots de frêne et boire à chaque fois qu’un des liens rompt est une tradition de noël. « Une ancienne cérémonie scandinave nous a été transmise, pendant la fête de Juul, il était coutumier d’allumer un grand feu de joie en l’honneur de Thor. Les fagots étaient composées de bâtons de frêne, souhaités ronds, tous issus du même arbre, et au nombre de neuf au total. Lorsque placés dans le feu, joie et réjouissance pouvaient commencer… » (Vickery 16).
On conférait aux frênes la capacité de guérir magiquement un certain nombre de maux. On passait un enfant par la fente fraîchement effectuée dans un jeune frêne, on pansait ensuite la blessure faite à l’arbre et au fur et à mesure que l’arbre cicatrisait, l’enfant guérissait de son hernie. La même méthode était utilisée pour soigner l’impuissance, l’homme passait son organe à travers une fente similaire puis on pansait la fente. Différentes coutumes utilisaient le frêne pour guérir verrues, névralgies, coqueluche, mal d’oreilles, teigne, morsures de serpent et même les maladies du bétail (Vickery 17-19).
  • Mythologie et Symboles
Le Frêne est le troisième des trois arbres liés à l’eau au début de l’année. Leurs glyphes en témoignent. Ensemble, ils constituent le temps avant la naissance du monde au printemps. Selon le rituel de Partage de l’Eau, les océans et les mers sont la « Matrice de la Vie, » et il convient ainsi que cette période d’avant naissance soit marquée de son affinité avec l’élément eau. Le frêne était sacré pour Poséidon, le dieu Grec des mers, ainsi que pour Gwydion, le célèbre Druide. Dans la mythologie nordique, l’arbre Yggdrasill, qui soutient le monde, est un frêne (Paterson 49). Odin utilisait l’arbre Yggdrasill comme monture (?) et des bâtonnets de frêne pour former les runes. Le troisième mois est également connu comme le mois des inondations.
  • Énergies
Le Frêne n’est pas seulement le mois des inondations au sens matériel, mais aussi au sens émotionnel. Avec le mois du Frêne arrive un flot d’émotions (un grand désir d’explosion/éclosion au printemps). De nombreuses personnes se sentent très anxieuses quand l’hiver, doucement, s’estompe, et veulent que ça bouge alors que ce serait encore prématuré. C’est la première période où l’apprentissage des mystères est mis à l’épreuve car les étudiants ressentent souvent de l’impatience. Ils veulent que leur projets se manifestent instantanément, alors qu’ils ne leur ont même pas encore donné naissance !
On dit que le Frêne protège des morsures de serpent, et dans ce cas, le serpent représente souvent les autres personnes. Les gens sont très impatients, imprudents et submergés par leurs émotions durant cette lune.
Après être restés enfermés tout l’hiver à l’intérieur, les gens sont prêts à bouger. En apprenant la patience et la protection du Frêne, « le Frêne est grand, droit, enraciné dans la terre. Il nous parle de calme intérieur et de sérénité. Et comme le Chêne, il attire la foudre du changement. » (Kerr, « Lunar »).

Aupébine, Huath : énergies lunaires et Mystère

Énergies lunaires et Mystère : aubépine

Tels que dictés par Epona à Imré

IMG_3778

Huath – Aubépine – est le sixième arbre lunaire/mois de l’année. Le Yin ou les énergies féminines se sont apaisées et le yang ou les énergies masculines se lèvent. C’est le moment parfait de l’année durant lequel les gens commencent à utiliser et collecter le Yang dont ils ont besoin, parce que l’énergie n’est pas encore assez forte pour nous submerger, mais suffisamment pour que nous commencions à l’employer.

Les femmes trouveront alors que les hommes de leur entourage deviennent irritables et dirigés par leur testostérone – soyez prévenues mesdames, c’est votre dernière chance d’établir l’équilibre à la maison avant le retour du cycle du Yin. C’est aussi le bon moment pour pratiquer l’abstinence ; car l’Aubépine est la lune de la purification et des utilisations créatives (autres que liées à la fertilité) des énergies sexuelles. Nous avons constaté que les femmes qui donnaient libre cours à leurs appétits sexuels accrus, subissaient les répercussions de leurs actions au cours de l’été (autour du Solstice d’Eté en particulier) sous forme de « problèmes féminins ».

Employez cette énergie sexuelle accrue pour créer un lien plus fort avec la Nature. Vous trouverez plus aisé de contacter des guides spirituels, ou des « Maîtres ». Tout comme vos énergies sont facilement libérées à cette période, celles de la Nature le sont aussi.

Le folklore nous dit qu’en cette période de l’année, les prêtres sortiraient dans la cour de leur église et battraient les pierres environnantes de façon à former une frontière et éloigner les mauvais esprits.

Cependant, selon des mythes dont l’origine remonterait à l’époque où les pierres levées créaient communément les frontières physiques des cercles magiques, ces pierres étaient frappées afin de les « réveiller » ou de les charger (voir Needles of Stone Revisited, par Tom Graves). Ceci créerait des frontières astrales.

Qu’est-ce que cela signifie ? Eh bien, il est maintenant temps de comprendre qui vous êtes et comment vous développer. Cela commencera à se produire lorsque vous irez à la Nature, mais, en même que votre pèlerinage vient la nécessité de prendre conscience de vos limitations physiques de base, induites par cette incarnation. Vous devez les transcender par implosion, ou en voyageant à l’intérieur de votre être et en découvrant combien vous êtes illimité intérieurement. Découvrez les mystères de Vous-même. C’est la saison.

Pour de plus amples recherches, tournez-vous vers ces points :

•Les Vierges Vestales
•Cardea (déesse)
•Lady Godiva

(Ceci est ce que nous avons appris à connaître et à comprendre. Nous aimerions entendre ceux qui ont vécu cela différemment ou qui aimeraient ajouter quelque chose à notre témoignage. Nous ne cessons jamais d’apprendre ! – Epona, Grande Prêtresse de la Faerie Faith)

Traduit du site, par Fleur de Sureau   : http://www.faeriefaith.net/HazelNut/Issue1.html#Energies

Tradition Faerie Faith : Comprendre les « Arbres », le Bouleau

Le Bouleau

Extrait de la thèse : The Faerie Faith and the Beth-Luis-Nion Celtic Lunar Tree Calendar par James Clifford Landis. Traduction : Fleur de Sureau.

Le Bouleau est le premier arbre de l’année. Son nom gaélique est Beth (prononcé « Beh » ndlt : à l’anglaise).

Son glyphe est : « Je suis un cerf aux sept dents de fer. »

  • Utilisations de la plante et Folklore

290px-Illustration_Betula_pendula0Les jeunes pousses et feuilles du bouleau peuvent être utilisées pour fabriquer un laxatif tonique. Les feuilles étaient réputées pour leur utilisation sous forme de tisane afin de soigner la goutte, les rhumatismes et calculs rénaux. De plus, on peut employer soit une infusion des feuilles soit une décoction de l’écorce pour traiter l’hydropisie (accumulation de sérosité dans le tissu cellulaire.) Cette même décoction d’écorce était utilisée pour soigner les problèmes cutanées (Grieve 104.)

A Dictionary of Plant-Lore décrit l’usage des branches de bouleau dans les églises anglaises lors du  Whit Sunday (Pentecôte.) Les branches étaient attachées aux piliers de la nef ou placées aux extrémités des bancs.

« [B]eing young growths, they represent the renewal of life » (Vickery 32).
« Étant de jeunes pousses, elles représentent le renouveau de la vie. »

Ceci établit la connexion du Bouleau avec la renaissance de la Nouvelle Année.

  • Mythologie et Symboles.

Le glyphe du Bouleau est : « Je suis un cerf aux sept dents de fer. »

En examinant les dieux associés au cerf, nous commençons à discerner quelque chose. Sadb est la déesse-cerf mère d’Oisin, et le culte de Britomartis incluait le Minelaphos, le « Cerf de Minos » de la Crète minoenne (Graves p 250, édition française). Artémis (dont l’homologue romain est Diane) est célèbre pour sa chasse sacrée du cerf blanc. Cette chasse sacrée survient plusieurs fois durant l’année, et à ce moment dans le temps, elle est le symbole de la création d’une vie nouvelle par la destruction d’une ancienne – la renaissance.

Le nombre sept est une énigme dans le glyphe du Bouleau. « B est l’Héraclès-cerf (ou taureau sauvage) qui commence l’année. Les sept combats, ou les sept marques de croissance de ses merrains, sont les mois en perspective et en rétrospective : en effet, B est bien le septième mois après Duir, le mois du chêne, et le septième mois à partir de Beth est de nouveau Duir (241). Le Solstice d’Hiver, qui termine l’année le Jour Intermédiaire, est juste avant le début de Beth. Par conséquent, c’est à ce moment que les énergies masculines/actives commencent à émerger, et les énergies féminines/passives à décliner. Duir est le mois durant lequel a lieu le Solstice d’Été, et manifestera une inversion dans les énergies (commençant la seconde moitié de l’année.) Ceci montre l’importance du Bouleau comme un temps de nouveaux commencements et de renaissance.

Les Fasces (ndlt : les faisceaux, en latin « fasces lictoriae ») sont un autre symbole du Bouleau. Dans son article, « Lunar Tree Energies », Linda Kerr explique la signification de ce symbole : « les Fasces sont un symbole pour le Bouleau, une hache à double tranchant avec du bouleau enroulé autour du manche, attaché à l’aide d’un cordon rouge. C’est un symbole d’autorité ; et la hache à double tranchant est un symbole d’équilibre : fonction mentale, masculin/féminin, externe/interne, croissant/décroissant, autorité/compassion. Le fagot de branches est pour la force. Ce symbole parle d’intégration de la force en nous, base pour l’autorité, compassion/empathie, conscience/responsabilité, respect/capacité à voir. Les fasces étaient un symbole d’autorité durant l’antiquité romaine ; cependant, l’évolution du terme a donné le mot fasciste, avec toutes ses connotations péjoratives. »

Pour une compréhension supplémentaire de cet usage du bouleau en tant que symbole d’autorité, les branches étaient employées pour « battre les bornes, » afin de rétablir les frontières, aussi bien que pour fouetter les criminels (Paterson 29-30).

  • Énergies

Le Bouleau est un temps de nouveaux commencements – de création. C’est la première des trois lunes « d’accouchement aquatique » de l’année. Durant cette lune, l’individu doit faire des projets pour l’année qui va suivre – les résolutions du Nouvel An. L’étudiant doit laisser le passé derrière lui et passer à l’avenir.

Les mystères doivent être appris à cette période pour faciliter ces nouveaux projets : auto-discipline, autorité sur soi, compassion et conscience de soi.

Ce sont les premières leçons les plus importantes à assimiler tout au long de l’année, et l’accent sera mis sur celles-ci encore et encore au cours des mois à venir. Si elles ne sont pas comprises maintenant, l’étudiant aura à gérer des moments difficiles avec les énergies du reste de l’année (Kerr, « Lunar »).