La Tradition

La tradition Apple Branch se compose de plusieurs lignées, de plusieurs croyances, elle est née aux Etats-Unis d’Amérique et en Angleterre, où elle est toujours vivante dans plusieurs covens et groupes d’études, pour finalement poursuivre son cheminement et son évolution en France.

  • La Tradition Wicca Dianique et Féministe de Zsuzsanna Budapest.

En 1971, ZsuZsanna Budapest a créé la Tradition Wicca Dianique et Féministe. Cette Tradition est connue particulièrement pour son esprit de créativité lors des rituels et ses célébrations des Mystères des Femmes, en constante évolution. Cette tradition est extatique et les rituels fêtent le cycle mythique de la Déesse dans ses cycles saisonniers de naissance, de mort et de régénération, correspondant avec les cycles de vie des femmes. Cette Tradition contemporaine se dit consciente des effets et influences de la culture dominante dans tous les domaines de la vie des femmes. La définition du ‘patriarcat’ dans cette tradition est : « l’utilisation de la puissance et de la force dans la façon de penser et dans les actes pour l’oppression des autres, soit au travers des institutions, soit dans la vie personnelle. ». Cette voie est controversée, même au sein du monde païen, ceci est dû au fait que les membres de cette Tradition sont exclusivement féminins et nés dans le corps d’une femelle, que le Dieu n’est pas vénéré, et l’importance des passages de la vie, ainsi que les passages physiques et émotionnels des femmes sont soulignés dans leur rituels. Pourtant, les fondatrices de cette Tradition mettent en avant le fait que « les traditions dianiques et féministes ne sont pas contre les hommes, cependant elles ne concernent que les femmes », et rappellent l’existence des autres Traditions Dianiques au sein desquelles les hommes sont les bienvenus.

  • « Old Dianic » de Morgan McFarland et Mark Roberts

La tradition « Vieille Dianique » ou Old Dianic tradition a été fondée au Texas à la fin des années 1960 par Morgan McFarland et Mark Roberts à la suite d’un long séjour en Angleterre de ce dernier. Dans cette branche du Dianisme, la Déesse est primordiale dans la « thea-logie » mais le dieu est aussi présent dans quelques rituels en tant que Dieu Cornu et Consort Bien-Aimé de la Déesse. Les covens de cette Tradition peuvent être exclusivement féminins, exclusivement masculins ou mixtes. Les 13 rituels lunaires et 5 rituels solaires utilisent le Calendrier Celtique des Arbres Sacrés et le system B-L-N de l’Ogham, décrit par Robert Graves dans son livre « The White Goddess » (La Déesse Blanche). Ce système est basé sur l’interprétation par Graves de ce système d’écriture ; cependant il faut souligner qu’il n’était pas utilisé autrefois par les anciens peuples celtiques. La prêtrise est ouverte aux hommes et aux femmes, mais les covens sont toujours dirigés par une Grande-Prêtresse.

  • « Faerie Faith » de Mark Roberts et Epona

Après avoir fondé la tradition « Old Dianic », ainsi que McFarland-Roberts Dianic, Mark Roberts et la Grande Prêtresse Epona ont fondé la « Faerie Faith » Wicca en 1979 à Atlanta, Georgie, USA. Mark Roberts a déclaré qu’il avait fait l’expérience des rituels de la Faerie Faith avec Margaret Lumely-Brown, qui étudia avec Dion Fortune. On pense que le nom vient du livre de WY Evans-Wentz (1911) « The Faerie Faith in Celtic Countries » (La Croyance en les Fées des Pays Celtiques). Cette branche du dianisme est plus proche des autres traditions wiccanes que des traditions anciennes ou modernes de « Fairy Faith » dans la culture Gaélique.

De même que la tradition Old Dianic, la Faerie Faith utilise le Calendrier Celtique des Arbres Sacrés et le système B-L-N pour apprendre les énergies, harmonies, mystères et leçons des Arbres qui encouragent transformations et évolution personnelle au cours de l’année qui est lunaire et solaire.

  • « Apple Branch », une tradition Old Dianic Wicca et Faerie Faith

La tradition dianique Apple Branch a été créée en 2000 par Bendis. C’est une combinaison des Traditions Old Dianic et Faerie Faith dont Bendis a reçu l’Ordination, en 1991 pour Old Dianic et 1995 pour Faerie Faith. En 2000, Bendis a été l’une des neuf femmes qui ont reçu  l’ordination de Feminist Dianic Wicca directement de Zsuzsanna Budapest.

Cette combinaison des traditions offre aux apprentis la possibilité de travailler sur un chemin de prêtrise d’une tradition qui a une structure plus ancienne mais avec une pratique spirituelle moderne et spontanée. Avec Apple Branch, résultante des Traditions Old Dianic et Faerie Faith, l’apprentissage et l’ordination sont ouverts aux femmes et aux hommes. L’ordination dans la Wicca Dianique et Féministe de Z. Budapest est ouverte aux femmes. Dans l’enseignement général, les techniques des deux traditions sont utilisées pour tout le monde. Les Mystères des Femmes et les Mystères des Hommes sont séparés. Depuis 2007, le coven dont les membres se rencontrent physiquement au Texas, est ouvert aux hommes dans un groupe mixte mais il existe toujours un groupe exclusivement féminin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *