Filer la « laine » du saule & sa magie

Nous sommes début mai, les chatons femelles des saules marsault ont été fécondés et leurs graines cotonneuses sont à présent en train de se disperser.  J’ai récupéré un peu de ce « coton » pour le filer.

Dans certaines traditions populaires, ce coton possède des qualités apotropaïques.

Selon le folkloriste écossais Carmichael, on pensait autrefois que les chatons « laineux » du saule possédaient le pouvoir de protéger le lait. On filait la « laine » de ces chatons en récitant ces vers :

Je cueillerai la laine des chatons,
Comme la mère de Dieu l’a cueillie de sa main
Pour la chance, pour les vaches, pour la traite,
Pour les troupeaux, pour la prospérité, pour le bétail.

Puis, cette laine était retordue pour en faire un fil que l’on plaçait sous le lait afin de le protéger des mauvais esprits.

Ce « coton » ou « laine » de saule étant une fibre très courte et n’en ayant récolté qu’une petite poignée, je l’ai simplement cardé et ajouté à une autre fibre végétale : du lin. Je me suis amusée à en faire un fil un peu fantaisie que j’ai tricoté et utilisé pour réaliser une petite pochette. Pochette qui pourra me servir à glisser de petits objets ou la photo de personnes pour un travail magique, de protection ou autre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *